Etablissement médico-social : éléments de cadrage

Voici notre dossier sur la typologie des établissements disponibles pour personnes âgées :

Les établissements sanitaires

maison de retrait

Les établissements sanitaires peuvent être à la fois des services de soins et de rééducation (appelés autrefois centres de moyen séjour ) ou des unités de soins de longue durée (USLD) :

Les services de soins et de rééducation (SSR) : Ils accueillent pour une durée limitée (maximum 3 mois par an) des personnes nécessitant des soins de rééducation suite à une pathologie aigue et à une hospitalisation.

Les unités de soins de longue durée (USLD) : Ils accueillent des personnes ayant perdu leur autonomie de vie dont l’état nécessite une surveillance médicale constante et des traitements médicaux d’entretien. Dans leur majorité, elles sont rattachées à un établissement hospitalier.

Les établissements médico-sociaux

Les établissements médico-sociaux désignent une personne morale publique ou privée, bénéficiant de fonds publics pour remplir une mission de service public telle que décrite au Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF).

En gérontologie, les EHPA (D) (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées – dépendantes) regroupent désormais l’ensemble des établissements médico-sociaux ou de santé qui accueillent des personnes âgées de façon permanente, temporaire, de jour ou de nuit, dépendantes ou autonomes.

Différents lieux d’accueil existent en France :

EHPA

Les maisons de retraite non médicalisées (EHPA) qui ont pour mission d’accueillir collectivement des personnes âgées valides ou en perte d’autonomie légère et proposent des services collectifs obligatoires.

Les maisons de retraite médicalisées pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) accueillant des personnes âgées en perte d’autonomie et désorientées.

Les foyers-logements qui sont des ensembles de logements autonomes assortis de services collectifs dont l’usage est facultatif. Ce sont des établissements qui sont considérés comme substitut de domiciles. Ils peuvent accueillir des personnes en perte d’autonomie dans certaines conditions (voir Loi 2002-2).

Les petites unités de vie qui sont des lieux d’accueil qui ne peuvent pas excéder 24 résidents. Leur projet est de maintenir une vie comme dans un domicile ordinaire tout en partageant une vie communautaire choisie.

Les Maisons d’Accueil Rurale pour Personnes Agées (MARPA) sont des petites unités de vie non médicalisées limitées à moins de 25 résidents. Elles sont inscrites dans une politique de logement social et leur projet a pour l’objectif d’offrir un « vrai chez soi » aux personnes âgées qui vivent dans de l’aire géographique voisine, commune ou communauté de communes.

L’hébergement temporaire qui accueille des personnes ayant besoin d’un soutien temporaire en raison, par exemple, d’une absence momentanée de l’aide familiale ou de voisinage ou bien d’un problème de fragilité particulière comme une hospitalisation etc. Ces accueils sont principalement proposés au sein des EHPAD mais quelques unités de vie ont pu être créées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *